Comparatif des combustibles de poêles

Comparatif des combustibles de poêles

Les nombreux types de combustibles du marché pour les poêles permettent de faire marcher la concurrence. Cependant, c’est aussi une source de questionnement pour savoir quel est le combustible le plus rentable ou celui qui est le plus adapté à la situation de chacun. Il existe aujourd’hui 6 principaux types de combustibles pour poêles. Ceux-ci pourront être utilisés pour la combustion dans des poêles multi-combustibles ou des poêles spécialisés pour un type de combustible.

Le bois

Leader du marché, il mérite bien sa réputation. En effet, c’est une énergie écologique qui offre un rendement tout à fait correct. C’est également le combustible le plus économique du marché avec un prix de 0,05 Euros le kWh. Seul problème, la combustion du bois produit de la fumée et encrasse le poêle, celui-ci sera donc plus difficile à entretenir.

Cependant, si la bûche de bois classique reste incontournable dans le domaine du chauffage au bois, il existe des alternatives ingénieuses qui possèdent leurs avantages :

  • les granulés : plus chers à l’achat, mais facilitent l’entretien du poêle;
  • les plaquettes forestières : le meilleur rendement du marché, mais très encombrantes;
  • les bûchettes reconstituées : 3 fois plus de pouvoir calorifique, mais plus chères.

Le pétrole et le fioul

Bien que nettement moins écologique, la combustion du pétrole reste un système de chauffage très efficace. Il chauffe très rapidement et très intensément la pièce, de manière plus homogène qu’un poêle à bois. De plus, le prix d’achat du poêle à pétrole est dans les moins chers du marché et il ne nécessite pas de conduite d’aération.

Par contre, c’est un système de combustion qui peut dégager une mauvaise odeur. Le pétrole fait partie des combustibles qui dégagent le plus de vapeur d’eau, d’où une humidification de l’air lors de l’utilisation. De plus, il existe un risque quant au stockage du fioul et le prix du combustible dépend des fluctuations du prix du pétrole.

Le gaz

Utiliser du gaz comme combustible est une bonne alternative au bois. Même si c’est un des combustibles les moins écologiques, le gaz permet d’obtenir rapidement une chaleur intense et qui dure. S’il est raccordé au réseau, il possède le grand avantage de ne pas demander de recharge de combustible. Il est également plus facile de réguler la chaleur de ce type de poêles. Par contre, même si leur prix d’achat est assez faible, ils consomment beaucoup de gaz.

Autres combustibles

Moins compétitifs que le gaz, le bois et le fioul, il existe d’autres types de combustibles à prendre en compte lors de l’achat.

  • le charbon : salissant mais très chaud et économique;
  • le bio-éthanol : esthétique et peu cher, mais chauffe très peu;
  • l’électricité : facile à entretenir et à utiliser, mais consomme beaucoup.

Pour être sûr de choisir le combustible le plus adapté, faites appel à un des professionnels de l’annuaire de ce site. Il pourra vous conseiller sur le combustible qui vous conviendra le mieux et vous aider à installer votre poêle.

En savoir plus :

Comment bien entretenir son poêle ?