La chaudière au gaz

La chaudière à Gaz

La chaudière au gaz désigne un système à combustion qui permet de chauffer les habitations. Il existe deux types de chaudière au gaz : la chaudière au gaz naturel et la chaudière au gaz propane (ou GPL). Voyons ensemble les avantages et les inconvénients de ses deux équipements.

Gaz naturel et GPL : fonctionnement et différences

Le principe de fonctionnement d’une chaudière au gaz est le suivant : utilisé comme combustible, le gaz est amené jusqu’aux brûleurs qui se situent à l’intérieur du corps de chauffe. Leur fonction est de faire monter en température l’eau présente qui parcourt ensuite le réseau de tuyaux de l’habitation pour être distribuée dans les radiateurs ou par le biais d’une pompe à eau dans le cadre d’un chauffage au sol.

Une chaudière au gaz naturel utilise tout simplement le gaz de ville constitué essentiellement de méthane. Il est acheminé via un réseau gazier jusqu’au domicile des particuliers qui n’ont plus qu’à ouvrir un robinet afin d’alimenter leur chaudière. Une chaudière au gaz propane fonctionne grâce à un gaz de pétrole liquéfié (GPL). Celui-ci n’est pas distribué par le réseau classique. Il nécessite donc des opérations d’approvisionnement grâce à l’intervention d’un camion-citerne et de stockage, d’où l’obligation de disposer d’une cuve à positionner à l’extérieur de la maison.

Choisir le gaz de ville ou le GPL ?

Si votre logement est raccordé au réseau de gaz de ville, l’option de la chaudière au gaz naturel s’impose logiquement. Solution pratique et économique, elle présente un prix abordable à l’achat, sachant que le combustible gaz demeure moins onéreux que d’autres combustibles tels que le fioul ou l’électricité.

En revanche, si vous résidez dans un lieu reculé ou excentré, non connecté au réseau de gaz de ville, c’est évidemment l’option du gaz propane qui prime. Cette alimentation vous garantit une autonomie, d’autant que le GPL pollue moins en termes de rejet de dioxyde de carbone pour un pouvoir calorifique plus fort. Un investissement dans un équipement de stockage (une mise à disposition gratuite d’une citerne est envisageable) est toutefois impératif, tout comme les dépenses en réapprovisionnement.

Bon à savoir : le stockage de plus d’une bouteille de 10 litres non branchée dans un même local est interdit.

Les intérêts d’opter pour une chaudière au gaz

Cet équipement de chauffage est simple à entretenir et réunit dans un même appareil le système de chauffage de l’habitation et celui consacré à l’eau chaude sanitaire. En termes de qualité de chauffage, le gaz est un combustible qui favorise l’émission d’une chaleur douce et homogène, ainsi qu’une production d’eau chaude sanitaire régulière et immédiate.
Son rendement énergétique est important puisque le gaz crée une quantité d’énergie thermique élevée pour un faible volume de combustible consommé.

Son pouvoir calorifique est donc très intéressant. Le rapport entre ressources ponctionnées dans l’environnement et celles utilisées par le consommateur est égal à 1 contre 2,58 pour l’électricité.
D’un point de vue écologique, le rejet de monoxyde de carbone, de poussières et d’oxyde d’azote est faible. La chaudière peut s’associer à d’autres sources d’énergie renouvelables (solaire, cogénération).

Notez que les modèles à condensation, à basse température et à gaz pulsatoire sont les plus performants dans tous les domaines : rendement énergétique, économie d’énergie, écologique. Ces propriétés leurs permettent d’être éligibles au crédit d’impôt.

Pour plus de renseignements, pensez à prendre contact avec un chauffagiste professionnel.

En savoir plus :