Les différents types de chaudières

Les différents types de chaudières

Focus sur les différents types de chaudières

Quand on parle de chaudière, l’idée renvoie immédiatement au chauffage et à la production d’eau chaude sanitaire dans une résidence. Sur le marché, il existe divers types de chaudières, et qui fonctionnent avec différents combustibles. On y retrouve la chaudière à gaz , la chaudière à hydrogène ainsi que des modèles mixtes hybrides. Standard, à condensation, ventouse, ou à basse température, le choix des chaudières que vous pouvez acquérir est vaste et diversifié. Mais encore, en connaissez-vous réellement les caractéristiques et le fonctionnement ? Toutes les réponses dans cet article.

Les chaudières standards

Ce sont les modèles les plus courants et les moins chers du marché. À propos des performances, leur rendement se situe autour de 92 %. Pour fonctionner, une chaudière standard transfère l’énergie produite à un fluide (l’eau en général) qui la distribue dans la maison après l’avoir convertie en chaleur. Afin d’empêcher toute condensation, l’eau envoyée à la chaudière doit avoir une température minimale de 60 °C.

Les chaudières à condensation

Elles tiennent le haut du pavé, en Europe. Prisées pour leurs performances, leur consommation est réduite d’environ 1/5 par rapport à une chaudière standard, pour un rendement d’environ 105 %. Pour chauffer l’eau, elles utilisent la chaleur produite par les fumées issues de la combustion, qui peut parfois atteindre les 250 °C. Au regard de ces chiffres, nul besoin de rappeler combien un tel équipement peut être digne d’intérêt. Les chaudières à condensations sont installées pour l’alimentation des gros radiateurs, des radiateurs chaleurs douces, ou encore des planchers chauffants.
Outre ces avantages techniques, l’acquisition d’une chaudière à condensation ouvre droit à un crédit d’impôt.

La chaudière basse température

Cet appareil de chauffage nécessite pour son fonctionnement, une eau moins chaude qu’une chaudière standard. Bien que fonctionnant avec une eau à 50 °C, les chaudières basses températures apportent tout de même un rendement moyen de 94 %. Les chaudières basses températures sont très économes en combustible, ce qui réduit vos factures d’environ 12 à 15 %, par rapport à une chaudière standard. Le rendement des chaudières basses températures est optimisé lorsqu’elles sont couplées à un plancher chauffant ou des radiateurs à chaleur douce.

Les chaudières à ventouse

C’est plus un système d’évacuation qu’une chaudière. Dans leur conception, les chaudières à ventouses sont constituées d’un double circuit concentrique qui traverse le mur et déborde à l’extérieur de quelques dizaines de centimètres. Grâce à cette conception, l’installation évacue l’air de la chaudière. C’est un système d’aération aux avantages indéniables. Adaptable à tous types de chaudières, il ne nécessite aucun ramonage contrairement aux conduits de cheminées. Par ailleurs, votre pièce devient rendue étanche, car la chaudière à ventouse empêche les échanges d’air. Une caractéristique, qui permet à la chaudière à ventouse de trouver sa place, même dans une pièce non ventilée.

Pour vos besoins en installations de chaudières, n’hésitez pas à consulter l’annuaire du site, afin de trouver un technicien qualifié pour vos besoins.

En savoir plus :

Articles en relation