Le chauffage d’appoint

Le chauffage d’appoint

Le chauffage d’appoint permet de chauffer une pièce de façon ponctuelle et brève. Il s’utilise dans les zones jugées difficiles ou qu’il est inutile de raccorder au réseau de chauffage (garage, pièce extérieure, etc…).

Utilisé majoritairement par les couches sociales affectées par la précarité énergétique, ce choix de système de chauffage offre l’avantage d’un excellent contrôle manuel ainsi qu’une gestion rapprochée du poste de consommation d’énergie.

Technologies de chauffage, utilisation, avantages et inconvénients, voici l’essentiel à connaître sur le chauffage d’appoint et les trois grandes catégories qui s’offrent à vous.

Les solutions de chauffage électriques

C’est le type le plus utilisé dans les grandes agglomérations. En effet très facile à installer, le système de chauffage électrique ne nécessite pas de conduit d’évacuation et se décline sous plusieurs formes. On retrouve entre autres :

  • Les chauffages soufflants céramiques : ils diffusent une chaleur rapide après leur mise en marche
  • Les radiateurs bain d’huile : très performants et économiques, ils présentent l’avantage de maintenir une bonne température ambiante et un excellent confort thermique. En effet, de par sa bonne inertie, les radiateurs bain d’huile maintiennent la pièce chauffée, même après la mise hors tension de l’appareil.
  • Les radiateurs convecteurs mobiles : Cet équipement s’appuie sur le principe de convection. L’air aspiré par le bas est réchauffé par une résistance et diffusé immédiatement par la grille située en haut de l’appareil. Le convecteur mobile offre certes une mise en chauffe rapide, mais la température rechute une fois l’appareil débranché.
  • Les radiateurs rayonnants : ils diffusent une chaleur homogène et répartissent convenablement la chaleur dans la pièce chauffée, c’est sans doute ce qui justifie leur coût élevé.

Les poêles au fioul

Ils utilisent le fioul, et offrent un rendement nettement supérieur aux systèmes de chauffage électriques. Ils sont de ce fait plus économique à long terme. Cependant, l’utilisation du chauffage au poêle nécessite d’être impérativement raccordé au conduit d’évacuation.

Des différents modèles qui existent sur le marché, optez pour les poêles à flemme bleue. Propres et performants, ils sont certifiés par la Norme NF N1.

Les chauffages d’appoint au gaz

Ils carburent au butane ou au propane. Plus économiques, leurs performances surclassent les solutions électriques. Ils peuvent aisément se passer d’un conduit d’évacuation ; toutefois, leur pièce d’implantation doit être assez aérée à cause des grandes ressources en oxygène que nécessite la combustion du gaz. Vous avez le choix entre plusieurs types de chauffage à gaz :

  • Les chauffages à infrarouges : performants, ils diffusent la chaleur générée par la combustion du gaz à travers une briquette en céramique percée de plusieurs trous. Leur principal avantage ; ils ne dessèchent pas l’air
  • Les chauffages infrableu : ils sont très prisés, connus pour leur flemme bleue, ils sont très propres et chauffent rapidement la pièce.
  • Les chauffages à catalyse : ils fonctionnent via un panneau fait en fibres céramiques

N.B : un chauffage à gaz performant doit être conforme à la norme EN 449.

Besoin d’aide pour installer votre système ? Notre annuaire recense les meilleurs artisans chauffagistes situés près de chez vous. Pensez à le consulter !

Pour en savoir plus :

Articles en relation