Bien choisir son chauffage

Bien choisir son chauffage

Un système de chauffage inclut la production, l’émission et la distribution de la chaleur dans un bâtiment. Il se décline en plusieurs dispositifs entre ceux qui utilisent l’eau comme véhicule de chaleur (chauffage central), l’air (convecteurs électriques, pompes à chaleur air-air, etc.) ou un autre combustible (chaudière à gaz, poêle à bois, etc.). Ainsi, face à cet éventail de choix possibles, pensez à solliciter l’avis d’un professionnel. Certains chauffent ponctuellement, d’autres sur une plus grande distance.

Les différents systèmes de chauffage

Ils varient en fonction des sources d’énergies d’approvisionnement qu’ils réclament.

Pompe à chaleur air-air

Une pompe à chaleur air-air capte l’énergie thermique présente dans l’air extérieur et la restitue à l’intérieur du bâtiment via un ventilo-convecteur.

Pompe à chaleur air-eau

Une pompe à chaleur air-eau fonctionne de la même manière que l’équipement précédent, sauf que les calories extraites de l’air extérieur du bâtiment sont réinjectées dans l’eau, dont la circulation est gérée par un chauffage central.

Pompe à chaleur géothermique

La pompe à chaleur géothermique puise la chaleur dans le sol grâce à l’action d’un forage ou d’un réseau de captage, énergie thermique transmise au chauffage central.

Chaudière à basse température

La chaudière à basse température fonctionne comme une chaudière à gaz en brûlant le combustible pour extraire de l’énergie, mais la version basse température est beaucoup plus économe en énergie.

Chaudière à condensation

La chaudière à condensation utilise les calories fournies par la combustion du gaz de ville avec une rentabilité énergétique accrue, puisqu’elle parvient à utiliser et à refroidir la vapeur d’eau contenue dans la fumée du combustible. L’eau devient liquide et la chaudière récupère ainsi un maximum de chaleur.

Chaudière à granulés de bois

La chaudière à granulés de bois a pour combustible du bois recomposés appelés également pellets, dont est extraite l’énergie thermique distribuée dans le logement grâce au système de chauffage central. Notez que le poêle à granulés de bois utilise le même processus.

Radiateurs électriques à inertie

Les radiateurs électriques à inertie diffusent la chaleur par rayonnement par le biais d’un fluide caloporteur (eau glycolée, huile), ou directement par le matériau qui constitue le radiateur (fonte).

Principe de restitution de la chaleur dans un logement

Les transferts de chaleur passent par trois processus parfois distincts, parfois combinés.

Chauffage par conduction

La conduction est un procédé d’échange thermique actif entre deux zones de température différente. C’est le contact qui crée l’échange, à l’instar des planchers chauffants.

Chauffage par convection

La convection, qui peut être naturelle ou forcée, est un procédé qui s’appuie sur le mouvement des molécules d’air. Les convecteurs aspirent l’air, le chauffent grâce à une résistance électrique et le propulsent dans l’air ambiant de la pièce. Les radiateurs électriques, à inertie ou non, fonctionnent ainsi en brassant l’air environnant.

Chauffage par rayonnement

Le rayonnement est un procédé de transmission de chaleur par les ondes. Un radiateur qui fonctionne ainsi dispose d’une plaque qui va émettre de la chaleur dans l’air ambiant, à l’image des radiateurs traditionnels à eau chaude, en céramique ou en fonte.

En sollicitant l’expertise d’un professionnel, vous obtiendrez de précieux conseils sur le type de chauffage le mieux adapté à vos besoins, et sur les démarches à faire pour accéder au crédit d’impôt. Par la suite, vous pourrez faire la demande d’aides financières en fonction de votre projet.

Pour en savoir plus :

Articles en relation