Comparatif des 3 types de chauffage : mural, au sol, par le plafond

Comparatif des 3 types de chauffage : mural, au sol, par le plafond

Trois équipements de diffusion pour le chauffage central existent : plafond chauffant, chauffage au sol et mur chauffant. Revenons sur les atouts et les inconvénients de chacun d’entre eux.

Le chauffage au sol ou plancher chauffant

4 millions, c’est le nombre de foyers français qui utiliseraient déjà le système de plancher chauffant. Le principe est simple : l’ensemble des planchers de votre habitation constitue un vaste radiateur qui chauffe par contact. L’installation réclame la mise en place d’un réseau de câbles électriques ou de tubes hydrauliques, localisé et protégé à l’intérieur d’une dalle de béton. Le plancher chauffant est par ailleurs compatible avec d’autres dispositifs de chauffage : pompe à chaleur, chauffage par combustion ou chauffage électrique.

En termes de confort, le plancher chauffant est le nec plus ultra, car il offre une chaleur homogène dans toute l’habitation. Cette homogénéisation permet de réaliser des économies d’énergie, estimées entre 10 % à 15 % de votre facture chaque mois. En revanche, le temps de chauffe est lent, puisqu’il s’agit d’un équipement basse température. Enfin, sachez que le chauffage au sol est onéreux à l’achat.

Le chauffage au plafond ou plafond rayonnant

Cet équipement est similaire au précédent, sauf que le réseau de câbles est dissimulé dans un faux plafond en plâtre. Le plafond rayonnant reste peu privilégié en France, contrairement aux pays scandinaves, car le chauffage ne fonctionne pour le moment qu’à l’énergie électrique dans l’hexagone.

Ce type de chauffage propose une meilleure diffusion de la chaleur. Pourquoi ? Parce que l’installation dans le plafond ne réclame seulement qu’une couche fine pour bien protéger les tubes. Or, une paroi mince laisse plus aisément passer la chaleur. Le plafond rayonnant apporte une sensation de confort en imitant à merveille le rayonnement naturel. De plus, en cas de panne, il est facile d’intervenir pour un professionnel et de changer le panneau de revêtement concerné. Le bémol est son prix très élevé.

Le chauffage mural ou mur chauffant

Là encore, ce type de chauffage mural est peu utilisé en France. Il fonctionne grâce à un réseau de tuyaux connecté à la chaudière. L’eau chaude parcourt ces tuyaux et émet la chaleur par rayonnement au reste de la pièce de vie. Ce dispositif est facile à installer et possède un temps de chauffe et de refroidissement rapide.

Sachez également que le rayonnement ne provoque pas de courants d’air, limite la propagation d’acariens et de poussières. Enfin, un mur chauffant a tendance à libérer de l’espace habitable et permet de faire de substantielles économies pour un confort thermique équivalent. Cependant, un tel dispositif nécessite un investissement très cher et implique de ne pas positionner de meubles volumineux contre lui, sous peine de réduire son efficacité énergétique à cause de ces obstacles.

Si vous souhaitez obtenir d’autres informations sur ces trois types de chauffage, un professionnel sera ravi de vous apporter cet éclairage à la fois dans le choix du modèle, mais également de son installation, de sa maintenance et de son entretien.

Pour en savoir plus :

Articles en relation