Pompes à chaleur et réglementations

Pompes à chaleur et réglementations

Pompes à chaleur et réglementations

Destinée à extraire de l’énergie à l’extérieur afin de l’injecter à l’intérieur de votre habitation par l’intermédiaire d’un plancher chauffant, d’un radiateur ou encore d’un ventilo-convecteur, la pompe à chaleur est une forme de chauffage à l’instar du poêle à granulés ou de la chaudière à gaz par exemple.

Principe et fonctionnement d’une pompe à chaleur

C’est en qualité d’appareil thermodynamique que la pompe à chaleur récupère la chaleur qui est contenue dans la terre, l’eau ou l’air. Elle va ensuite la transférer sous forme de fluide frigorigène, dans le ventilo-convecteur, le plancher chauffant ou le système de radiateur qui équipe votre habitation.

C’est ainsi qu’elle fera un moyen de chauffage et de chauffe-eau sanitaire performant. Il existe également des modèles réversibles, qui en plus de produire de la chaleur l’hiver, produisent du froid l’été.

Les différents modèles de pompe à chaleur

Il existe différents modèles de PAC :

  • l’air-air : qui tire son énergie des calories contenues dans l’air extérieur. Elle ne nécessite aucun circuit de chauffage central et peut servir de climatisation en été
  • l’air-eau : qui tire son énergie des calories contenues dans l’eau. On la relie au système de chauffage central existant dans l’habitation. Elle est souvent couplée à un chauffage électrique
  • la PAC géothermique à captage horizontal ou vertical qui tire son énergie directement dans le sol de votre jardin

Les réglementations concernant l’installation d’une PAC

Le principal point à surveiller lorsqu’on installe une PAC est la nuisance sonore occasionnée. C’est à cette fin que la norme NF S 31-010 et le décret du 31 août 2006 ont été mis en place. Ils obligent le propriétaire à installer sa pompe à chaleur à un endroit qui ne gênera nullement le voisinage. Son émergence (différence de niveau sonore) ne devra pas excéder 3dBN(A)la nuit et 5dB(A) le jour. Ainsi, une installation surélevée sera à privilégier, et l’installation dans une cours intérieure ou un angle à éviter. L’installation d’écrans acoustiques (ou cloisons) peut également s’avérer indispensable.

En ce qui concerne les autres nuisances telles que l’impact esthétique sur l’environnement ou les vibrations occasionnées, il n’existe actuellement pas de réglementations en la matière. En cas de litige, ce sont les juges qui statuent au cas par cas.

Enfin l’installation d’une PAC doit être effectuée par un professionnel assuré pour effectuer ce type de travaux et si vous souhaitez bénéficier de certaines aides financières accordées par l’état, par un professionnel RGE. Si votre PAC nécessite un forage, il devra être réalisé par une entreprise habilitée et cela nécessitera plusieurs autorisations administratives.

En savoir plus :