Pompes à chaleur et voisinage

pompe à chaleur

Le système d’aérothermie permet de puiser la chaleur qui se trouve dans l’air extérieur. Les pompes à chaleur ramènent cette énergie dans l’air intérieur d’une résidence. Il s’agit par conséquent d’une énergie puisée gratuitement, permettant de ainsi réaliser des économies considérables sur la facture énergétique. Ces systèmes peuvent cependant s’avérer bruyants. Il existe des solutions d’usage qui permettent de limiter le bruit et qui ne nuisent pas au voisinage.

Pourquoi faut-il faire attention à cette problématique ?

Les pompes à chaleur de même que les climatiseurs émettent des bruits de comportement, qui relèvent du Code de la santé publique. Contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, il ne s’agit pas de bruits professionnels.

La nuisance du bruit émanant d’une pompe à chaleur est constituée lorsqu’un voisin parvient à démontrer que le bruit revêt un caractère manifeste. Pour le plaignant, il ne s’agit pas de procéder à une mesure acoustique, comme cela se ferait dans le cas d’activités professionnelles ou sportives.

Le bruit qui gêne, s’il provient d’une pompe à chaleur avoisinante, n’a pas à être très élevé. Il peut même s’avérer inférieur aux limites réglementaires applicables dans le cas de bruits d’activités (sportives, professionnelles ou apparentées). Du moment que ce bruit cause une perte de jouissance paisible en raison de sa fréquence et de ses caractéristiques spectrales, il s’agit d’un trouble de voisinage dont un propriétaire de pompe à chaleur pourrait être jugé responsable.

Quelques recommandations à suivre

Vous devriez prévoir d’installer votre pompe à chaleur à l’écart des pièces dans lesquelles vous vivez, de même que celles de votre voisinage.

Pour atténuer le bruit, il existe des solutions. Par exemple, vous pourriez opter pour des écrans phoniques et d’autres solutions anti-vibratiles, afin de limiter la propagation des vibrations de votre pompe à chaleur ou de votre système de chauffage.

Portez une attention particulière à l’orientation du module. Celui-ci ne devrait pas être positionné dans un recoin, ni non plus trop près d’un mur. Car il en résulterait un effet de caisse de résonance, ce qui contribuerait à amplifier le bruit, et non pas à l’atténuer.

Le volume sonore d’une pompe à chaleur varie habituellement entre 45 à 65 dB(A), dépendamment du modèle. Pour avoir une idée de ce niveau de bruit que génère ce genre d’appareil, comparez-le avec les bruits d’autres dispositifs. Par exemple, un aspirateur produit entre 65 à 75 dB(A), et une fenêtre ouverte sur une rue achalandée correspond habituellement à un niveau sonore d’environ 50 dB(A).

Puisque vous ne devriez pas négliger le fait que votre pompe actuelle, ou qu’une future installation de ce type de système de chauffage pourrait devenir une nuisance pour votre voisinage, référez-vous à l’annuaire de notre site pour repérer quels sont les experts en pompes à chaleur de votre région. Ces professionnels qualifiés seront en mesure de vous conseiller à propos des meilleures solutions à adopter pour abaisser le plus possible les niveaux de bruit. Et vous épargner la foudre de vos voisins…

En savoir plus :