Les différents types de cheminées

cheminée

Bien que traditionnelle, la cheminée à foyer ouvert tend à être remplacée à cause des ses mauvaises performances énergétiques et de la pollution à l’intérieur des habitations qu’elle génère. Les alternatives ne manquent pas : foyer fermé, insert ou encore poêle. Revenons ensemble sur les différents modèles de cheminées envisageables et leurs caractéristiques.

Les cheminées avec conduit d’évacuation

La problématique majeure de l’installation d’une cheminée se concentre sur la présence ou l’absence de conduit d’évacuation des fumées issues de processus de combustion. Si votre logement dispose d’un conduit, vous avez le choix entre trois formules.

Cheminée à foyer ouvert

La cheminée à foyer fermé fonctionne à l’identique d’une cheminée traditionnelle, sauf qu’une vitre sépare le foyer de la pièce de vie. Sachez qu’en termes de rentabilité énergétique, cette simple séparation fait une différence énorme puisque la cheminée à foyer fermé chauffe 5 à 7 fois mieux que son homologue à foyer ouvert.

Insert

L’insert est une solution pertinente si vous voulez optimiser votre cheminée traditionnelle. Le dispositif de chauffe se loge directement dans le foyer et devient le lieu de combustion. L’insert affiche le même niveau de performances énergétiques que la cheminée à foyer fermé.

Poêle

Enfin, le poêle à bois, à gaz, à pétrole, au fioul ou encore électrique, est également performant et fiable. Il sert plus facilement de chauffage d’appoint voire de chauffage à part entière si vous résidez dans un logement de faible superficie.

Les cheminées sans conduit d’évacuation

Si votre logement ne possède pas de conduit d’évacuation des fumées, la cheminée sera avant tout esthétique plutôt que performante. Dans ce cas de figure, vous avez de nombreuses possibilités sur le marché, telles que la cheminée à gaz relativement efficace, la cheminée électrique qui est en réalité un radiateur, une cheminée au bio éthanol design et peu efficace ou bien certains petits poêles, qui ne requièrent pas de conduit.

Cheminée : comment améliorer le chauffage de son logement ?

Parmi la gamme de solutions accessibles, le récupérateur de chaleur est une option ciblant spécifiquement les cheminées à foyer ouvert, avec le bois comme matériau combustible. Le récupérateur à air renvoie de l’air chaud supplémentaire dans la pièce concernée, tandis qu’un récupérateur d’eau se connecte sur le circuit de chauffage permettant de faire de votre cheminée une véritable chaudière.

Autre alternative : le distributeur de chaleur. Cet équipement se compose d’un réseau de gaines qui sert à amener la chaleur émise dans les autres pièces de l’habitation.

Enfin, il est possible d’améliorer la rentabilité énergétique d’une cheminée à foyer ouvert en intégrant une plaque en fonte. Celle-ci vient se fixer sur la paroi au fond du foyer. La plaque en fonte emmagasine de l’énergie thermique qu’elle restitue progressivement dans le temps, y compris lorsque le feu s’est éteint.

N’hésitez pas à faire appel à un professionnel capable de vous indiquer la solution la plus appropriée à votre logement, en tenant compte de votre budget, de la configuration des lieux et des économies potentielles sur votre facture d’énergie. Pensez également au ramonage de votre cheminée !

Pour en savoir plus :

Articles en relation