Les zones sensibles au froid : un emplacement stratégique

Les zones sensibles au froid : un emplacement stratégique

Les radiateurs sont souvent positionnés dans des zones sensibles au froid. L’emplacement stratégique sous la fenêtre semble constituer une option traditionnelle évidente. Est-ce encore pertinent ? Examinons cela de plus près.

Quel est l’intérêt de privilégier les zones sensibles au froid ?

Jadis, l’emplacement des radiateurs avait souvent un rapport avec des carences en isolation. Étant donné que les fenêtres à simple vitrage ont traditionnellement figuré parmi les composantes les moins bien isolés de l’enveloppe d’un bâtiment, il s’agissait d’un choix éclairé. Il suffisait alors de se tenir à proximité de la fenêtre pour ressentir l’air glacial de l’hiver. La température de la pièce chutait et ce n’était pas long avant que les membres de la maisonnée ressentent de l’inconfort.

En revanche, un mur de briques – même s’il ne comporte pas de revêtement isolant – fournit tout de même une meilleure valeur isolante qu’une fenêtre.

Pour compenser la perte de chaleur et la froideur de l’hiver, il était de mise d’installer un radiateur sous une fenêtre. La chaleur produite créait une sorte de rideau d’air chaud qui repoussait la sensation de froid.

Cette pratique s’avère-t-elle encore nécessaire de nos jours ?

Les maisons moins bien isolées nécessitent encore de positionner stratégiquement les radiateurs sous les fenêtres afin de lutter contre le froid pénétrant. Cependant, cette solution donne lieu à une consommation d’énergie considérable. Il est beaucoup plus intéressant d’opter pour une fenestration de double et même triple vitrage, et d’isoler l’enveloppe du bâtiment de façon appropriée.

En ce qui concerne les construction plus récentes (datant des 2 dernières décennies), il est possible de positionner ces appareils ailleurs que sous la fenêtre. Des progrès ayant donné lieu au perfectionnement des fenêtres et du vitrage, chacun peu désormais fixer l’emplacement de son choix pour installer ces dispositifs, en fonction de préoccupations esthétiques ou pratiques.

Placez-les où bon vous semble !

Voici quelques conseils à suivre concernant l’emplacement stratégique de ces dispositifs. Positionnez vos appareils à 10-15 centimètres de distance du sol, et 3-5 centimètres de distance du mur.

Les nouveaux modèles – véritables objets connectés au look contemporain – allient le bon goût à la fonctionnalité, ce qui plait grandement aux consommateurs. Certains modèles de ces appareils se transforment presqu’en objets d’art, attirant tous les regards, alors que d’autres, plus discrets, se fondent littéralement dans le décor. Il devient par conséquent possible de déterminer leur emplacement selon le style de ces appareils.

Pour identifier des experts chauffagistes qui vous conseilleront à propos des pratiques et modèles dernier cri, consultez l’annuaire de notre site.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser