Comparatif des sources d’énergie pour pompes à chaleur

Comparatif des sources d'énergie pour pompes à chaleur

Aérothermie ou géothermie : les sources d’énergie qui alimentent les pompes à chaleur n’ont pas toutes les mêmes performances en fonction des critères observés. Voici un petit récapitulatif des principaux éléments de comparaison à connaître.

Le coût global selon les modèles de pompes à chaleur

Si on tient compte de l’investissement initial, les pompes à chaleur qui fonctionnent en aérothermie sont les plus avantageuses. Une pompe à chaleur air / air coûte entre 5 000 à 8 000 €, les modèle air / eau allant de 7 000 € à 15 000 €. Pour la géothermie, comptez entre 9 000 € et 15 000 € pour une pompe à chaleur sol / sol et entre 10 000 € et 18 000 € pour une pompe à chaleur eau / eau équipée de capteurs horizontaux (entre 15 000 € et 20 000 € avec capteurs verticaux).

Vous pouvez également opter pour la climatisation solaire avec des panneaux photovoltaïques qui doivent être installés par un professionnel qualifié.

Pour évaluer le coût global dans votre budget, il faut additionner les frais liés aux interventions de maintenance, soit environ 150 € / an, et les coûts de consommation entre 20 € et 40 € / mois. Tous les modèles sont équivalents sur ce sujet.

Bon à savoir : seule la pompe à chaleur air / air n’est pas éligible au crédit d’impôt, ce qui peut faire la décision au moment de votre achat.

La source d’énergie la plus performante

En termes d’autonomie, la géothermie garantit une qualité élevée, peu importe les zones climatiques y compris les régions froides. Autrement dit, les pompes à chaleur sol / sol et eau / eau ne requièrent pas de chauffage d’appoint, contrairement à l’aérothermie dont les systèmes de chauffage manquent de puissance pour être efficace quand le climat est trop rigoureux. Il faut donc prévoir un chauffage d’appoint pour s’assurer d’un confort de vie.

En ce qui concerne la rapidité de chauffe, aucun souci pour les pompes à chaleur quelles que soient leurs sources d’énergie. Enfin, seules les pompes à chaleur air / eau et eau / eau produisent de l’eau chaude sanitaire et sont capables de rafraîchir les pièces de vie quand il fait trop chaud. En revanche, si la pompe à chaleur sol / sol produit aussi de l’eau chaude sanitaire, un plafond chauffant n’a pas la propriété de rafraîchir l’air ambiant. Enfin, la pompe à chaleur air / air ne produit pas d’eau chaude sanitaire mais peut faire office de climatiseur si le modèle acheté est réversible.

Faire appel à un professionnel

Si vous avez l’intention d’installer une pompe à chaleur en guise de système de chauffage, songez à faire appel à un professionnel. Celui-ci détient toutes les informations pour vous aider à choisir le bon modèle et la bonne source d’énergie en tenant compte de vos attentes, de votre budget et des contraintes de votre habitation.

Il saura notamment vous préciser qu’une pompe à chaleur aérothermique est un dispositif relativement stable, capable de s’adapter à un chauffage déjà existant. Il vous dira aussi qu’une pompe à chaleur géothermique est plus performante mais qu’elle nécessite une installation onéreuse à cause de sa complexité.

Pour en savoir plus

Articles en relation