Climatisation et santé : quels sont les risques ?

climatisation risques

Indispensable pendant les pics de chaleur, en voiture, au bureau, comme la maison, l’air frais aide à supporter les températures élevées et à se sentir confortable. Ce type d’appareils est de plus en plus sollicité, à cause notamment des records de chaleurs connus ces dernières années. Cependant, et à raison, l’air climatisé est souvent tenu pour responsable de certaines pathologies (bénignes toutefois). Comment la climatisation peut-elle rendre malade et comment y remédier ?

La climatisation peut-elle rendre malade ?

L’air conditionné doit être utilisé avec précaution, notamment pour éviter un choc thermique pour l’organisme. Le choc thermique est la différence importante de température entre deux espaces et le “choc” se manifeste en général par des maux de têtes, des frissons, des vertiges, une sensation de nez bouchée, des picotements des sinus, voire plus grave, des difficultés respiratoires et une perte de connaissance. C’est ce qu’on appelle communément “attraper froid”.

Le changement brutal de température est néfaste pour votre corps. Le corps peut ressentir un choc thermique à partir de 5° de différence.

En prenant des précautions, vous pouvez préserver votre santé. Ainsi, l’exposition au froid affaiblit vos défenses immunitaires et fragilise de fait votre organisme. Cette fragilité permet aux bronchites, angines et autres maladies respiratoires et musculaires de s’installer.

L’air conditionné dessèche les muqueuses et provoque saignements du nez, allergies, irritations oculaires surtout pour les porteurs de lentilles. Les personnes fragiles (personnes âgées, bébés, etc.) sont plus exposées aux risques des climatiseurs.

Comment éviter de tomber malade avec la climatisation ?

Il faut éviter de se mettre directement sous la grille de l’appareil ou en face et de se découvrir trop rapidement dans une pièce climatisée, le temps pour le corps de s’habituer au changement.
Pour diminuer les risques d’un air ambiant trop sec, optez pour un humidificateur d’air et pensez à hydrater les yeux avec des gouttes.

Le mieux, c’est de procéder à un nettoyage régulier de votre appareil climatiseur.

En effet, pour éviter la prolifération de microbes et leur diffusion, il faut désencrasser les filtres de l’appareil en suivant les instructions. Il faut notamment vider le réservoir d’eau stagnante, nettoyer les filtres fréquemment et les changer si nécessaire. Les filtres sont des endroits propices à l’accumulation de poussière, de dépôt de germes et donc à la multiplication des bactéries. Pour certains climatiseurs mobiles, vous pouvez vous-même les entretenir.

En revanche, pour les climatiseurs fixes encastrés, faites appel à un professionnel agréé pour l’entretien et la vérification au moins une fois par an, car il existe des normes et obligations légales à respecter en matière de climatisation.
Enfin, même en période de chaleur, avant d’utiliser le climatiseur, pensez à aérer les pièces pour faire circuler l’air pendant au moins une heure. Rien ne vaut un bol d’air frais.

Pour en savoir plus

Articles en relation